Fronte Monarchico Giovanile

De SYLMpedia
Le logo du FMG
Le Fronte Monarchico Giovanile (FMG - Front Monarchiste Jeune) est la plus ancienne organisation monarchiste de jeunesse d'Italie. Elle est liée à l'Unione Monarchica Italiana (UMI - Union Monarchique Italienne) même si elle bénéficie d'une très large autonomie.


La création

C'est en 1944 que la branche romaine de la toute balbutiante Unione Monarchica Italiana se dote d'une branche militante jeune, le Fronte Monarchico Giovanile.

Lors du congrès fondateur officiel de l'Unione Monarchica Italiana à Florence en octobre 1945, la section romaine impose aux autres congressistes que son Fronte Monarchico Giovanile devienne le mouvement jeune officiel de l'UMI.

Le Fronte Monarchico Giovanile participe alors à tous les évènements qui vont rythmer la vie monarchiste italienne.


Les années activistes

un meeting du FMG dans les années 60

De 1962 à 1972, le Fronte Monarchico Giovanile dirigé pendant ces dix années par Sergio Boschiero connait un regain d'activité, voire d'activisme, multipliant les meetings, les manifestations et les démonstations...

Lors du "mai rampant italien" (équivalent en plus long et plus violent du mai 68 français), les militants du Fronte Monarchico Giovanile sont souvent aux côtés des jeunes du MSI pour faire face à l'extrême-gauche dans les universités. Les bastions universitaires su FMG sont à l'époque Naples, Palerme, Cagliari...

Une manifestation du FMG dans les années 60

La mort du roi Umberto II en exil en 1983 porte un sérieux coup au mouvement déjà affaibli par les tensions qui ont agité la jeunesse italienne durant la période terroriste des "années de plomb".


Aujourd'hui

Le redémarrage des activités du Fronte Monarchico Giovanile a été parallèle à celui de Unione Monarchica Italiana à partir de 2002.

Le Fronte Monarchico Giovanile est aujourd'hui dirigé depuis 2007 par Emanuele Balzari (né en 1984) et Amedeo De Dominicis. Il soutient les prétentions du Duc Amédéo de Savoie- Aoste sur le trône d'Italie.

Le Fronte Monarchico Giovanale en 2011

Sur le plan international, le Fronte Monarchico Giovanile est membre de la Conférence monarchiste internationale


Lien externe