Aspects de la France

De SYLMpedia
le numéro du 21/11/1952 annonçant la mort de Maurras
Aspects de la France (intitulé d'abord Aspects de la France et du Monde) était l'organe officiel de la Restauration nationale.


Les circonstances de sa création

Hebdomadaire monarchiste d'Action française créé en 1947 par Georges Calzant pour remplacer le célèbre quotidien L'Action Française (interdit de parution en 1944), il absorbe les Documents nationaux, revue clandestine animée par des membres de l'AF au début à la Libération et dirigée par le même Calzant.

Après la mort de ce dernier, Aspects de la France fut dirigé par Xavier Vallat, puis par Pierre Pujo.

Ligne éditoriale

Ce périodique défendait une stricte orthodoxie fidèle à la pensée de Charles Maurras et son équipe de rédaction avait pour objectif de relancer la doctrine du nationalisme intégral en même temps que le projet monarchiste du mouvement d'Action française.

Aspects de la France reprend d'ailleurs les initiales « AF » de son prédécesseur. A son apogée, le titre tirait à près de 40.000 exemplaires.

A partir de 1955, le périodique est associé aux activités du mouvement royaliste Restauration nationale fondé par Pierre Juhel et Louis-Olivier de Roux.

Durant plus de 40 ans, la ligne éditoriale d'Aspects de la France a été le reflet exact des prises de position et engagements du mouvement de la Restauration nationale.


Collaborateurs et rédacteurs

Aspects en 1962
Les principaux collaborateurs d'Aspects de la France étaient les aînés Maurice Pujo et Charles Maurras (sous le pseudonyme d'Octave Martin), mais aussi Pierre Juhel, Xavier Vallat, les écrivains Michel Déon, Pierre Boutang, Jacques Perret, Kléber Haedens, Marcel Aymé, Roger Nimier, Antoine Blondin, l'historien Philippe Ariès, Philippe Buren (« Meïer »), Michel Mourre.

Parmi les collaborateurs occasionnels, on compte : Firmin Bacconnier, Robert Havard de la Montagne, Georges Gaudy, Claude Jeantet, Marcel Justinien, Gabriel Matzneff, Pol Vandromme, Roland Laudenbach, Henri Massis, Bernard Faÿ, Pierre Chaumeil, Pierre Debray, Pierre Pujo, Jacques Ploncard d'Assac, Maurice Jallut, Jean Brune, Béatrice Sabran, Louis Truc (« Ange pitou »), Paul Serry, César du Bray, René Johannet, Georges Hellio, Patrice Sicard, etc.

En 1955, Pierre Boutang et Michel Vivier forment La Nation française, se revendiquant toujours de l'Action française, mais proposant de moderniser leurs idées royalistes et nationalistes en fonction de la conjoncture d'après-guerre et des tensions en Algérie.

Aspects de la France en 1968


L'AF revient...

Aspects de la France a cessé de paraître en 1992 pour être remplacé par L'Action française hebdo. Ce changement en forme de réaffirmation d'un attachement à une école histoqrique et politique était le fruit de l'activisme déployé surant la période dîte de la "Génération Maurras" (1988-1992).


La tentative de 2008
En juin/juillet 2008, une tentative de relance du titre Aspects de la France,disponible gratuitement sur Internet, sera tentée sans succès par Philippe Champion, Thibaut Pierre et Sébatien de Kerrero.