Charte de Fontevrault

De SYLMpedia

Charte de Fontevrault

La Charte de Fontevrault est un mouvement qui se qualifie de providentialiste en ce sens qu'elle s'en remet en toute confiance dans le projet du Christ pour la France (Kardaillac) en ne soutenant donc, notamment, aucun des deux courants royalistes que sont le Légitimisme et l'Orléanisme. A ces prières, elle joint naturellement l'action militante et c'est ce qui la différencie du Quiétisme.

Ce courant providentialiste, fondé le 25 août 1988 en l'Abbaye royale de Fontevraud, s’en remet à Dieu du point de savoir qui doit être Son lieutenant sur le trône de France tout en appelant les militants royalistes à cesser leurs querelles fratricides

En 2013, la Charte de Fontevrault a rejoint la Conférence monarchiste internationale

Sommaire

Profession de foi du Royalisme providentialiste

L'emblème de la Charte de Fontevrault, dessin de Gérard de Villèle.
Nouvel emblème de la Charte de Fontevrault-Providentialisme , toujours dessiné par le Grand Imagier de la Charte, Gérard de Villèle, celui frappé du Sacré-Cœur
  • Puisque les militants au service de princes différents mais tous en lice pour le trône de France et de Navarre paraissent présenter des arguments convaincants mais qui malheureusement, s'excluent l'un l'autre .
  • Puisque les militants royalistes passent sans doute plus de temps à se critiquer l'un l'autre qu' à combattre un régime qu'ils accusent de tous les maux . Puisqu'il n'y a qu'une place sur le trône des Lys et que depuis 1789, la monarchie française n'a jamais été refondèe d'un manière qui en assurerait la pérennité .
  • Puisque la première question posée par un royaliste qui rencontre un autre royaliste est Quel prince servez-vous ? et non Comment pouvons nous agir pour rendre au roi son trône et à la France, son avenir .
  • Pourquoi ne pas s'en remettre maintenant à Dieu pour désigner qui doit être Son Lieutenant au pays de la Fille aînée de l'Eglise: Telle est l'intuition reprise, après qu'elle ait été portée par un certain nombre de mouvements royalistes, par la Charte de Fontevrault.

Deux des commandements du Pater Noster, fondement des actions de la Charte de Fontevrault

La Charte ne demande pas autre chose aux royalistes que de vivre leur militantisme en chrétiens.

  • Soumission à la Volonté divine y compris s'agissant de qui doit être Le Lieutenant de Dieu sur le trône de France en application du commandement  : Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. Or le trône c'est aussi la terre.

Nous ne pouvons donc pas prier le Notre Père en disant Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel sauf pour le trône de France où là , Seigneur, il en ira selon ma volonté et non selon la Vôtre.

  • Pardon des offenses commises par des militants servant un autre prince que le sien en application du commandement : Pardonnez nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Il ne nous est donc pas possible de qualifier un prince de descendant de régicide ou un autre de prince étranger. Et si nous l’avons fait, nous devons le regretter et nous en abstenir désormais.

Confions les deux résolutions ci-dessus à saint Jean-Baptiste , le Précurseur, saint patron de la Charte de Fontevrault et à sainte Marie-Madeleine protectrice des dirigeants de la Charte.

La naissance de la Charte de Fontevrault

La Charte de Fontevrault "Fidélité-Unité royale" est un mouvement royaliste qui a été fondé par l'universitaire , aujourd'hui en retraite, Alain Texier "entre millénaire (1987) et bicentenaire (1989)", le 25 août 1988 en l’Abbaye royale de Fontevrault, abbaye située à 10 Km au sud-est de Saumur (Anjou-Maine et Loire) et qui constitue le plus vaste ensemble monastique subsistant d’Occident.

Chevet de l'Abbatiale Sainte-Marie de Fontevraud

Le choix de cette abbaye royale pour cette fondation a au moins quatre justifications :

  • La fondation en ce lieu au carrefour de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou -où son emprise a atteint jusqu'à 13 ha- de l'ordre monastique de Fontevraud en 1101, ordre monastique à qui la Charte de Fontevrault a emprunté ses fondements chrétiens
  • Les protections successives des Plantagenêts et des rois de France; Le fait que cette abbaye- chef d’ordre monastique- ait été gouvernée de 1115 à 1792 par 36 abbesses dont plus de la moitié étaitent de sang royal.
  • La constatation qu'elle sert de tombe; n'a t'elle pas été qualifiée de " Panthéon des Plantagenêts" à des rois, reines et princesses anglais, Anglais avec qui nous avons été si longtemps en guerre.
  • La référence à deux des voix de sainte Jeanne d'Arc au coeur du bourg et en un endroit choisi : une allée Sainte Catherine conduisant à l'église paroissiale Saint Michel.

L'Abbaye royale de Fontevrault est donc plus propice que bien des lieux au dialogue entre royalistes servant des princes différents. Pourquoi ne pas dire aussi que l'accueil réservé aux fontevristes par M. l'Abbé Pohu, à l'époque Curé de la paroisse, fut pour beaucoup dans la naissance ce ce mouvement qui sert plus le principe que le prince. Car si le royalisme présente bien un avantage sur la république, c'est de servir un idéal incarné en un homme et non une statue de plâtre eut-elle les traits d'une séduisante personne ?

Les engagements d'honneur pris par les Fontevristes

Les “Fontevristes “ s’engagent à vivre leur vie de royalistes en chrétiens considérant que la Charte de Fontevrault est héritière, au même titre que les autres mouvements royalistes, de la tradition royale, parce que chrétienne, de la Monarchie française.

Providentialiste, la Charte de Fontevrault s’en remet à Dieu pour savoir qui doit régner sur le trône de France selon le principe du " Que la Volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au Ciel". En attendant, elle prône le respect mutuel entre royalistes servant des princes différents et dont les coordonnées figurent dans AROM
L'emblème d'AROM, dessin de Gérard de Villèle.
et le pardon des offenses, péché si souvent commis dans le combat militant. Au delà de cette exigence d’ordre moral, car la Charte a toujours été persuadée -et comment ne pas l'être- qu'à la prière devait être unie l'action et réciproquement , la Charte appelle à agir comme si tout dépendait de soi et à prier comme si tout dépendait de Dieu.

Les règles de politesse dynastique fontevriste

M. L'Abbé de Durat, aumônier général, Pierre Vallino , Gouverneur 2009-2012, Jeanine Le Derff Gouverneur 2012-2015

La Charte de Fontevrault , désireux d'établir un dialogue entre militants servant des princes différents , en attendant que Dieu fasse choisir qui soit être Son Lieutenant sur le trône de France, traite les princes avec le titre et les armes mêmes que ceux -là se donnent . Ce faisant , elle ne délivre pas des brevets de prétendance ou des attestations d'une descendance ou de port d'armoiries qui serait meilleure ou non que d' autre, elle tient simplement compte des affirmations de chacun, seul moyen pour éviter que le dialogue à peine entamé ne s'interrompe aussitôt.

La justification de ces règles de politesse dynastique est double

  • Une raison politique d’abord déjà ébauchée. Instaurer un dialogue entre militants servant un prince différent afin de combattre le seul véritable ennemi suppose un respect mutuel de tous.Dès lors commencer la discussion par "aïeul régicide” ," prince étranger", " descendant d'un évêque" ou « pseudo représentant de la survivance" ne peut conduire à le convaincre de servir un jour un autre prince que le sien si Dieu en a ainsi décidé.
  • Une raison religieuse aussi et surtout, personne ne peut être sûr que Dieu, en restaurant la Monarchie en France, ne choisira pas une hypothèse disqualifiée par le raisonnement et les recherches, parce que si une personne croit en être sure alors c’est qu'elle se croit -à tort- plus forte que Dieu, son créateur pourtant.

Les dirigeants de la Charte de Fontevrault

1/ Les aumôniers généraux

M. l'Abbé Pohu
  • M. l'Abbé Pohu, Aumônier général- fondateur (1988-1996) . Né le 4 mars 1912. Rappelé à Dieu le 5 décembre 2008) par ailleurs curé de la paroisse de Fontevraud l'Abbaye à sa prise de fonctions.
  • M.l'Abbé Jehan de Durât (1996) au surplus aumônier de A Pontmain, Supplique à Dieu pour le retour du roi

2/ Les responsables suprêmes Il est à remarquer que sans qu’il ait été besoin de prévoir des régles , des normes, des quotas… et toutes ces sortes de choses dont la République raffole dans ce désir prométhéen d’essayer de changer l’homme ; sans qu’il ait été besoin donc de tout celà, Hommes et femmes se succédent équitablement à la tête de la Charte

Alain Texier, Pierre Vallino , Gouverneur 2009-2012, Jeanine Le Derff Gouverneur 2012-2015, lors de la Biennale blanche 2011
  • 1- Alain TEXIER, Président fondateur (1988-1991)
  • 2- Hervé VOLTO , (1991-1994
  • 3- Liliane YANELLI de ANGELIS (1994-1997 )
  • 4- Michéle DEVERT (1997-2000) R.I.P. Merci de prier pour elle.
  • 5- Raymond ALLONGE (2000-2003)
  • 6- André CLERT ( 2003-2006)
  • 7- Irène PINCEMAILLE (2006-2009)
  • 8- Pierre VALLINO (2009-2012)
  • 9-Jeanine LE DERFF (2012-2015)

Les actions de la Charte de Fontevrault

  • Au plan interne:

La Charte de Fontevrault organise tous les ans, depuis1988 - entre le millénaire des Capétiens (1987) et le bicentenaire de la révolution dite française de 1789 en l'Abbaye royale de Fontevrault, au carrefour de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, le 25 août (jour de la Saint-Louis, Louis qui est un prénom porté par les rois des deux familles qui ont régné sur la France)

Devant la tombe de M. l'abbé Pohu; M. l'aumônier général de Durat, Mme le Gouverneur Jeanine le Derff, le past-Gouverneur Pierre Vallino et la secrétaire générale de la Charte ; Mme Claudine Valenti.
  • " les Rencontres Fontevristes" . Ces Rencontres, précédées d’une neuvaine de préparation spirituelle, sont ouvertes à tous les mouvements royalistes et alliés :(Alliance Chrétienne, SYLM, Alliance royale, Groupe d'action royaliste, Conseil dans l’espérance du Roi…)
  • Ces Rencontres qui ont toujours pris place à Fontevraud l’Abbaye même ( Abbaye, Bourg) se déroulent selon un cérémonial immuable depuis 1988. Recueillement auprès du monument aux morts en souvenir de tous ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie depuis 496 pour que la France vive. Procession priante aux drapeaux le long de l’allée Sainte Catherine vers l’église paroissiale Saint Michel ( Deux des voix de sainte Jeanne d’Arc). Messe célébrée par notre Aumônier général. Recueillement au cimetière de Fontevraud où M. l’Abbé de Durat prie le Subvenite devant la tombe de notre aumônier Général fondateur pour le repos de son âme.(Voir photo ci-contre). Déjeuner des Rencontres . Chapître ( Assemblée générale) de la Charte de Fontevrault.
  • Au plan trans-courants
La Charte de Fontevrault a pris l'initiative de réunir à Paris sans exclusion, sans exclusive, tous les militants royalistes de bonne volonté lors de la "Biennale Blanche" (19 septembre 2009, samedi 17 septembre 2011...)
La Biennale Blanche de la Charte de Fontevrault, dessin de Gérard de Villèle, grand imagier de la Charte de Fontevrault
La prochaine se tiendra le samedi 12 octobre 2013 avec le soutien financier exclusif du SYLM. Biennale Blanche . 19 septembre 2019 1789-2009. 220 ans après,Les royalistes ... le retour ! / Biennale Blanche . 17 septembre 2011. L’odyssée de l’espèce royaliste / Biennale Blanche . 12 octobre 2013. Changer d’ « R ». La république vous déçoit, Essayez le Roi.
  • L'appel à la régence du duc d'Anjou. Approfondissant son analyse et prenant en compte la difficulté que certains royalistes pouvaient éprouver à servir le principe royal sans qu'il s'incarne en un homme; la Charte de Fontevrault a développé une idée initiée par le CRIL 17 ( Centre de recherches informatiques sur Louis XVII) et consistant à appeler à la régence ( Royalistes régentistes) l'aîné visible des Bourbons le duc d'Anjou, le duc d'Anjou et non Louis XX.
  • Au plan électronique

Elle a mis en ligne depuis le 3 décembre 2008 , le blog de la Charte de Fontevrault, blog support du courant des Royalistes providentialistes et depuis le 2 mars 2009, l’AROM électronique (Annuaire Royaliste des Organisations et Mouvements) héritier d’une version papier publiée en 1996 sous le titre « Annuaire du XVe centenaire (496-1996) de la vocation chrétienne de la France.

Les récompenses de la Charte de Fontevrault

L’atelier de tissage des « honneurs fontevristes »

Nommés "Honneurs Fontevristes", ils comportent trois grades donnant chacun lieu à l'octroi d'un mouchoir de Cholet

  • 1er grade. Il n’est pas nécessaire d’être fontevriste (i.e ; signataire de la charte de Fontevrault) pour en être décoré même si c’est préférable.
  • 2éme grade. Grade réservé aux présidents et gouverneurs de la Charte de Fontevrault.

La signature de la Charte de Fontevrault est un préalable nécessairement rempli avant l’accession à la tête de la Charte.

Cette décoration est automatiquement accordée lors du Chapitre général qui clôt la première année de fonction à la tête de la Charte.

NB. Cette idée a été empruntée à la V éme république qui décore automatiquement le Premier Ministre de la dignité de « Grand-Croix » de l’ordre national du mérite après six mois de fonction.

  • 3 ème grade. Grade réservé aux aumôniers généraux de la Charte de Fontevrault.La question de la signature de la Charte de Fontevrault ne se pose pas pour ces récipiendaires. Depuis la promotion 2005, le nom d'un titulaire ayant bien servi Dieu et le roi est attribué à chaque promotion annuelle .

Ces Honneurs présentent la particularité unique, et très "royale" d'être héréditaires , c'est à dire d'être automatiquement transmis à un "Successeur" désigné par le titulaire.

Etendart de la Charte de Fontevrault-Providentialisme

  • Cet étendart présenté pour la première fois lors des rencontres 2013 est tenu haut dans la galerie extérieure de l’église paroissiale Saint-Michel de Fontevraud par Frédéric Pachot, Ordonnance de la Charte de Fontevrault.
    Etendard de la délivrance... à venir.
  • L’on notera la présence du semis de fleurs de lys d’or ( Armes anciennes de France) chargé en abyme du Sacré-Cœur en obéissance aux demandes adressées à la future Sainte visitandine Marguerite-Marie en 1689. L’on n’oubliera pas , car la fidélité à ses exigences, les deux cravates nouées par le Colonel (e.r) Rougevin-Bâviile( RIP) , Intendant Général de la Charte : La blanche évoquant celle des Commandants en chef de l’armée catholique et royale, la noire sur laquelle est brodée le nom de Madame Michelle Devert , Présidente de la Charte 1997-2000 , rappelée à Dieu le 18 novembre 2005 .

Liens internes

Liens externes

  • [1]: Site officiel de la Charte de Fontevrault.
  • [2] : Texte de la Charte de Fontevrault
  • [3] : le bourg de Fontevrault et son abbaye royale
  • [4] : Site officiel du Dictionnaire de l'Ordre monastique de Fontevraud
  • [5] : La charge contre la Charte (de Fontevrault).
  • [6] : Résultats flatteurs du blog de la Charte de Fontevrault
  • [7] : Site officiel de l'Annuaire Royaliste des Organisations et Mouvements (AROM).
Outils personnels