Union pour une vraie politique

De SYLMpedia

Union pour une vraie politique

Logo de l'UPR

L’Union pour une vraie politique (aussi traduite par Union pour une réelle politique - Unia Polityki Realnej- UPR) a été crée le 7 Avril 1989 par Janusz Korwin-Mikke. Ce mouvement réclame la restauration de la monarchie en Pologne mais ne soutient aucun candidat dynaste potentiel. Il a été reconnu comme parti politique le 6 Décembre 1990.

L'UPR, un mouvement royaliste

Faute d’avoir obtenu le quorum obligatoire des 100 000 signatures, l’Union pour une vraie politique ne pourra participer à l’élection présidentielle de l’après communisme en 1990 mais pourra toutefois envoyer 3 députés au parlement l’année suivante (253024 voix soit 2.26%).

Opposé à la loi votée par le Parlement en Mai 1992 qui autorisait la divulgation des noms de tous politiques ayant collaborés durant l’ère communiste (1945- 1990), le mouvement monarchiste a participé à la motion de censure qui fera chuter le gouvernement d’Hanna Suchoka (1992- 1993). Minoritaire au sein du parlement, l’UPR n’arrive pas regagner ses sièges de députés faute d’avoir atteint les 5% de voix obligatoires pour se faire élire (438559 voix soit 3.2%).

Manifestation de partisans de l'UPR

Janusz Korwin-Mikke se présentera à l’élection présidentielle de 1995 mais n’obtiendra que 428969 voix soit 2.4%. Malgré cette défaite, l’UPR apparaît comme un mouvement politique stable dans le paysage politique polonais. Critiqué pour son manque de démocratie au sein du mouvement, Janusz Korwin-Mikke est de plus en plus contesté. Mariusz Dzierżawski (Vice Président du parti depuis 1991) tente de destituer Korwin-Mikke et provoque une scission. Le mouvement que fondera Mariusz Dzierżawski aura une existence éphémère.

Janusz Korwin-Mikke

En 1997, l’UPR participe aux élections législatives et malgré une alliance avec d’autres partis (mineurs) républicains n'obtiendra que 2.1% des voix (soit 317 266 votants). Janusz Korwin-Mikke se présente de nouveau comme candidat à l’élection présidentielle de 2000 mais le résultat espéré n’est toujours pas au rendez vous. Il obtiendra un score de 1.4% des voix ( soit 245 499 votants). Depuis 1997, il avait quitté ses fonctions de leader de l’UPR.

L'UPR depuis 2000

Lors des élections législatives et sénatoriales de 2001, l’UPR a fait alliance avec le tout jeune parti Plateforme Civique (crée en Janvier 2001) mais cette alliance ne lui permettra pas d'obtenir d’élus. En 2007, fidèle a ses tactiques politiques, l’UPR noue une nouvelle alliance avec la Ligue de la Famille Polonaise et obtiendra un résultat de 1,3% (209 171 voix).

Reconduit à la tête de l’UPR, Janusz Korwin-Mikke (élu Conseiller Municipal en 2002) démissionne en 2003. Il reste toutefois une figure incontournable du mouvement monarchiste polonais et sera une nouvelle fois la tête de liste monarchiste, catholique et traditionnelle aux élections présidentielles de 2005. 214 116 voix se porteront sur son nom soit 1.43% des voix y compris aux sénatoriales de 2004 où il obtient 18%.

Après une longue période de dissensions internes, Magdalena Kocik a été élue Présidente de de l’UPR le 9 janvier 2010. Elle occupait le poste de Vice- Président du parti depuis 2008 et a succédé à Boleslav Witczak (né en 1966). Janusz Korwin-Mikke ayant quitté ses fonctions en 2009.

Magdalena Kocik

L’UPR et le Parti de la Liberté et de la Loi de Janusz Korwin-Mikke se sont associés politiquement afin de promouvoir la restauration de la monarchie en Pologne (9 Octobre 2010).

Aux élections municipales et présidentielles de 2010, l’UPR a obtenu nationalement 0,44% (meilleurs scores dans les Provinces de Petite Pologne et de Mazozie avec plus de 2% des voix) et 3% des voix (candidature de Janusz Korwin-Mikke soit 418 898 votes).

Le 25 Mars 2011, Janusz Korwin-Mikke a fondé le Congrès de la Nouvelle Droite (Kongres Nowej Prawicy), issu d'une fusion entre le Parti de la Liberté et de la Loi et celui de l'Union pour une vraie politique qui s'est finalement dissocié de son fondateur. en novembre 2012 . L'UPR a rejoint la plateforme politique Mouvement national ( Ruch Narodowy) qui a obtenu 77,630 voix soit 0.52 % lors des présidentielles de 2015.

Janusz Korwin-Mikke a été élu en mai 2014 député européen sur la liste qu'il présentait avec 3 autres membres de son parti (dont Robert Jarosław Iwaszkiewicz (né en 1962), membre de l'Organisation des monarchistes polonais (Organizacji Monarchistów Polskich) et confondateur du parti KORWIN). Mais des révélation sur sa vie privée extraconjugales contraint son parti à la démissionner. Korwin-Mikke a refondé un mouvement, la « Coalition pour la restauration de la liberté et de l'espoir de la République » (Koalicja Odnowy Rzeczypospolitej Wolność i Nadzieja, KORWiN) et s'est présenté à l'élection présidentielle du 10 mai 2015 (486,084 voix soit 3.26%).

Depuis 2011, Bartosz Józwiak préside l'UPR.

L'UPR et l'Europe

Bien qu'eurosceptique, l’UPR s'est présenté aux élections européennes en 2004 et a obtenu un score d’1.87%. En 2009, lors d'un nouveau scrutin, il n'a pas dépassé le score de 1,1%. En s'alliant avec le Mouvement national (Ruch Narodowy), l'UPR a obtenu 1.39% aux élections européennes de mai 2014.

Partisans de l'UPR en campagne

Programme politique

Affiche électorale de l'UPR

Eurosceptique, opposé à tout mariage entre personnes de même sexe, il prône l'abolition du service militaire et son remplacement par une armée de volontaire. Se voulant favorable à la privatisation des entreprises et demandant le retour de la peine de mort, il prône également l'adhésion de la Pologne à l'OTAN. Profondément catholique et conservateur, l'UPR est opposé à l'avortement et l'euthanasie.

Janusz Korwin-Mikke remet en question le droit de vote des femmes étant donné que d'après lui les femmes sont moins investies en politique et sont en faveur de dépenses sociales plus élevées. Lorsqu'on lui demande si les femmes devraient avoir le droit de voter il répond qu'« en tant que monarchiste défend la fin du droit de vote pour tous »


Liens externes

  • [1]: Site officiel de l'UPR (Pol.)
  • [2] : Spot télévisuel de l'UPR (Pol.)
  • [3] : Site d'informations de l'UPR (Pol.)
  • [4] : Page Facebook de Janusz Korwin-Mikke (Pol.)
  • [5] : Site officiel de Janusz Korwin-Mikke (Pol.)
  • [6]: Blog de Janusz Korwin-Mikke (Pol.)
  • [7] : Déclarations sur les femmes de Janusz Korwin-Mikke (Angl.)
  • [8]:Site officiel de Janusz Korwin-Mikke (Pol.)