Jose Calvo Sotelo

De SYLMpedia

Calvo Sotelo (José)

Calvo Sotelo

Né en 1893 en Galice, José Calvo Sotelo fit des études économiques et juridiques tout en s’intéressant à la politique de son pays. Membre du Parti conservateur, il entre au ministère de la Justice où il se fait remarquer et devient député en 1919. Gouverneur de Valence en 1922, il est choisi par Miguel Primo de Rivera comme Ministre des Finances le 3 décembre 1925 et tente de réformer le système en mettant un place un impôt sur le revenu.

Monarchiste et partisan d'Alphonse XIII (ou Alphonse Ier), il doit s’exiler lors de la proclamation de la République en 1931 avant de revenir suite grâce à un décret d’amnistie et prendre les rênes du mouvement Rénovation espagnole en 1934 dont il est élu député aux Cortès. Pourfendeur de la République, il est un talentueux orateur. Calvo Sotelo tente d’unir les carlistes et la Phalange à son mouvement mais c’est un échec (1935).

Le 13 juillet 1936, des membres de la Garde d’assaut, des Jeunesses socialistes unifiées, du Parti socialiste espagnol (PSOE), l’union générale des travailleurs (UGT) et le capitaine de la Garde Civile Fernando Condés se présentent à son domicile et lui signifie son arrêt muni d’un faux document. Mis dans un fourgon, il sera abattu par Luis Cuenca (garde du corps du leader du PSOE) et laissé devant son domicile. La veille dans un violente diatribe, il avait réclamé la fin des attentats anti cléricaux en Espagne et les violences perpétrées par les milices communistes.

Assassinat de Jose Calvo Sotelo

L’enquête qui sera décidée par le gouvernement pour élucider cet assassinat n’aboutira à aucune conclusion. Néanmoins, ce meurtre servira de prétexte pour le déclenchement de la guerre civile.

Lien externe

  • [1]: Brève biographie de Jose Calvo Sotelo (Esp.)