Ambroise Paré

De SYLMpedia

Ambroise Paré

L’histoire de la médecine lui a décerné une triple couronne : chirurgien des champs de bataille, père de la chirurgie moderne, inventeur de nombreux instruments. Ainsi est illustrée sa devise : Labor improbus omnia vincit 
, Un travail acharné vient à bout de tout.

Biographie du restaurateur de la chirurgie française

Main artificielle articulée
  • 1510 : Naissance dans une famille d’artisan modeste à Bourg-Hersent prés de Laval.
  • 1533: Il est admis en qualité de barbier-infirmier à l'Hôtel-Dieu de Paris .
  • 1537-1558 : Chirurgien aux armées, au service de M. de Montejan, puis de M.Henri de Rohan, d’Antoine de Bourbon, et du roi : expéditions militaires contre les Impériaux et contre les Anglais, dans le Piémont, à Perpignan, en Bretagne, à Boulogne, à Metz…
  • 1540-1541 : Paré obtient le titre de Maître barbier-chirurgien à Paris .1545, Publication du premier ouvrage, La methode de traicter les playes faictes par hacquebutes, dédié à René, vicomte de Rohan. 1552 Paré est nommé chirurgien ordinaire du roi.
  • 1554 : Il est reçu Maître en chirurgie par le collège de Saint-Côme.
  • 1562 : Premier chirurgien du roi.
  • 1590 : Décès d'Ambroise Paré .

Je le pansai, Dieu le guarist

«  Toujours simple modeste, il ne manquait jamais chaque fois qu’il relatait par écrit la cure d’un blessé d’ajouter les mots Je le pansai, Dieu le guérit Nouveau Larousse illustré en sept volumes ; V° Paré. P. 676. Illustre la même foi le rappel fait dans Portraits de médecin ( lien ci-dessous) . ''Je ne vous demande pas si vous êtes catholique ou protestant, riche ou pauvre, mais : quel est votre mal ?. Est également connu le dialogue – apocryphe, sans doute- entre Charles IX et Ambroise Paré:
 J'espère bien que tu vas mieux soigner les rois que les pauvres?
- Non Sire, c'est impossible.
- Et pourquoi?
- Parce que je les soigne comme des rois." Portraits de médecin ( lien ci-dessous)

Le chirurgien des rois de France

Ambroise Paré "en majesté".
Ici était la tombe du grand "barbier-chirurgien" français . Sic gloria mundi transit.
  • 1559 : un des quatorze chirurgiens-valets de chambre ordinaire de Henri II (1519-1559). Contrairement à ce que l’on croit savoir Paré ne joua pas les premiers rôles suite à l’accident qui coûta la vie à Henri II .

La même année, premier chirurgien de François II (1544-1560)

  • 1561 : chirurgien de Charles IX (1550-1574), Charles IX qui aurait sauvé Paré , qui passait pour protestant, lors de la Saint Barthélémy ; Paré qui fut pourtant inhumé dans une église parisienne, Saint André des Arts, église fâcheusement détruite consécutive aux événements de la révolution dite Française .

Bibliographie

  • Paule Dumaître. Ambroise Paré, chirurgien de quatre rois de France . Perrin (1986). 410 pages.

Liens externes