Royalisme régentiste

De SYLMpedia

Royalisme régentiste

Bannière providentialiste dessinée par Gérard de Villèle, grand imagier de la Charte de Fontevrault

Si pour les royalistes providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la providence divine, en l’occurrence à Jésus par Marie par la prière et par l’action il n’en reste pas moins que pour nos esprits humains faibles et débiles , une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité , d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les royalistes régentistes proposent de reconnaître le duc d’Anjou et sa descendance - et pas sous la titulature de Louis XX- il y a là plus qu’une nuance , en tant qu’aîné visibles des Bourbons. Cette régence en l’attente de la survenance de l’aîné salique dont seul Dieu sait si ,et quand, elle se produira doit être bien comprise. Elle doit d'abord être distinguée des périodes de Régence telles que l'Ancien régime en a connu quelques unes.

Des deux sortes de Régence

  • la régence du premier type est un gouvernement temporaire établi pendant la minorité, l'absence ou la maladie du Souverain ( Chéruel. Dictionnaire historique des institutions, moeurs et coutumes de la France)
  • La régence du deuxième type est un gouvernement temporaire établi en attendant la survenance de l’aîné salique
  • Ces deux types de régence ne peuvent être confondues. S'il y a bien une attente dans les deux cas; dans le premier le futur roi est connu alors qu'il ne l'est pas dans le second. En revanche la durée de cette régence ne suffit pas à distinguer ces deux types car dans le cas d'une maladie du Souverain, la durée de la Régence ( du premier type) n'est pas connue à l'avance non plus.

Ce que n'est pas le royalisme-régentisme

  • Le choix d’un prince au détriment d’un autre. Les régentistes ne choisissent pas. Ils constatent que le duc d’Anjou-et non Louis XX- il y a là plus qu’une nuance- est l’aîné visible des Bourbons.
  • La négation de la loi de primogéniture mâle dans la branche aînée… puisque aussi longtemps que le prince aîné visible des Bourbons ne sera pas “réduit” au rôle de chef de la branche cadette par la survenance, révélée par des moyens dont l’épopée johannique a donné des exemples, de l’aîné salique, il restera régent du royaume.
  • Une complication supplémentaire du paysage royaliste par l’ajout d’une catégorie supplémentaire de militants aux Légitimistes, Orléanistes , Providentialistes et Survivantistes déjà existants .
  • Une perte de temps dans le processus de la Restauration en France
  • Une dégradation de facto des droits à la Couronne des droits du duc d’Anjou

Ce qu'est le royalisme-régentisme

Prière à celle qui fit le roi.
  • Le moyen pour les royalistes providentialistes, royalistes qui s’en remettent à Dieu du choix de Son Lieutenant en France, de servir un homme et plus seulement un principe, qui aussi élevé soit-il, risque d’apparaître bien désincarné aux yeux de certains.
  • Le moyen de reconnaître à l’aîné visible des Bourbons un rôle éminent en l’absence de son accession à la couronne puisque , depuis 1789, sa maison a été écartée du trône et du statut qu’elle avait avant la Révolution dite Française
  • Le moyen le plus sûr de mettre fin à l’éparpillement des bonnes volontés royalistes car il n’y a aucun déshonneur à se soumettre à la volonté divine. Du même coup sera hâté, s'il plaît à Dieu, le retour de Son Lieutenant sur le trône.
  • Un moyen d’éviter les prises de positions trop énergiques d’un prince qui sait bien qu’il pourrait ne faire que passer puisqu’il pourrait n’être que l’ainé visible et non l’aîné salique.
  • Le moyen de rappeler qu’il n’appartient qu’à Dieu de choisir Son Lieutenant sur le trône de France puisque si Celui ci révèle qu’il existe bien un aîné salique des Bourbons ; l’aîné visible devra céder la place.
  • Un exemple pédagogique de soumission fondatrice à la volonté divine puisqu’encore une fois les régentistes ne choisissent pas.

Lien interne

Providentialisme

Lien externe

  • [1] : Le régentisme