Fabrice O’Driscoll

De SYLMpedia

Fabrice O'Driscoll (1949-2008) a milité à l'Union Royaliste Provençale (URP) où il fut responsable des étudiants et lycéens du Var.

Fabrice O'Driscoll (à droite, cigarette à la main) lors d'une réunion de la NAF.
Il participa à différentes « aventures » comme la Nouvelle action française (NAF), puis le COPCOR, avant de prendre la présidence du Mouvement Royaliste Français (MRF) à sa création (1979).

Refusant de rejoindre la Restauration nationale lors de la dissolution du MRF, il restera cependant fidèle à ses engagements de jeunesse en restant membre de l'Union Royaliste Provençale (URP) puis de la Fédération Royaliste Provençale (FRP) jusqu’à son décès.


La micropatrologie

Le livre de Fabrice O'Driscoll sur les micronations

Docteur en Histoire Contemporaine (Université d'Aix-Marseille), Diplômé d'Études Supérieures de l'ILERI (Académie de Paris) et Diplômé de l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence. Fabrice O'Driscoll était également Ancien Élèves du Centre de Hautes Études sur l'Afrique et l'Asie Modernes (Paris) et Ancien Élève du Centre de Formation des Experts de la Coopération Technique Internationale (Fondation Nationale des Sciences Politiques, Paris).

Fabrice O'Driscoll fut par ailleurs le fondateur de l'Institut français de micropatrologie et fut à ce titre considéré comme le « Pape » de cette discipline.


Bibliographie

  • Fabrice O'Driscoll, Ils ne siègent pas à l'ONU, Presses du Midi, 2000


lien externe

Site de l'Institut français de micropatrologie (Site fermé...)