Rupprecht de Bavière : Différence entre versions

De SYLMpedia
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
Nommé Maréchal le 1er août 1916, il prend à la fin du mois,le commandement du groupe d'armées nouvellement créé "prince héritier Rupprecht," et occupe rapidement les régions de Picardie, Artois et Flandre. il tiendra ses positions jusqu'à la fin de la guerre notamment à Amiens et Arras. Lorsque la révolution éclate à Munich, il rentre précipitamment. Il est alors à Bruxelles sous un faux nom, "Alfred Landsberg". Il rejoint difficilement la famille royale.  
 
Nommé Maréchal le 1er août 1916, il prend à la fin du mois,le commandement du groupe d'armées nouvellement créé "prince héritier Rupprecht," et occupe rapidement les régions de Picardie, Artois et Flandre. il tiendra ses positions jusqu'à la fin de la guerre notamment à Amiens et Arras. Lorsque la révolution éclate à Munich, il rentre précipitamment. Il est alors à Bruxelles sous un faux nom, "Alfred Landsberg". Il rejoint difficilement la famille royale.  
  
Son nom est évoqué lors du traité de Versailles. Les Alliés voudront en vain le traduire devant un tribunal de guerre pour les atrocités commises sous son commandement. Il garde un regard amer de la fin de la monarchie bavaroise et son animosité va se transformer peu à peu en antisémtisme notamment vis à vis de Kurt Eisner, responsable de la chute du régime monarchique (mémorandum de 1923) .  Le mouvement monarchiste BVP lance également dans les années
+
Son nom est évoqué lors du traité de Versailles. Les Alliés voudront en vain le traduire devant un tribunal de guerre pour les atrocités commises sous son commandement. Il garde un regard amer de la fin de la monarchie bavaroise et son animosité va se transformer peu à peu en antisémtisme notamment vis à vis de Kurt Eisner, responsable de la chute du régime monarchique (mémorandum de 1923) .  Le mouvement monarchiste BVP lance également dans les années 1920 une campagne anti-juive.
 +
 
 +
Lors de  l'Hiver 1932/1933, le Ministre-président Heinrich Held et le BVP entre en négociations  avec les sociaux démocrates du SPD afin de nommer un gouvernement d'urgence en cas de prise du pouvoir par les nazis. Le Prince Rupprecht est alors sondé pour devenir Commissaire général de l'état en vertu de l'article 64 de la constitution bavaroise. Le Prince Rupprecht est connu pour ses positions anti nazies mais tergiverse sur la position à tenir. Lorsque le moment de prendre le pouvoir arrive, il est déjà trop tard et les monarchistes bavarois deviennent des cibles immédiate pour le gouvernement d'Adolf Hitler.
 +
 
 +
Lors de la Seconde guerre mondiale, le Prince prend contact avec les groupes de résistances et d'opposition au nazisme. il se réfugie à Florence (Italie) et tente de négocier avec les Alliés, la reconnaissance d'un état fédéral avec le retour de la monarchie. En représailles, les nazis arrêtent son épouse et ses enfants, envoyés en camp de concentration d'abord à Dachau, puis à Flossenbürg. A la Libération, le mouvement monarchiste est interdit, Rupprecht de bavière décide de se consacrer à sa collection d'Art.
 +
 
 +
Lors de son décès le 2 août 1955, le gouvernement bavarois lui organisera un enterrement national.
 +
 
 +
=Descendance de Rupprecht de Bavière==
 +
 
 +
Rupprecht épousa en 1900 la duchesse Marie Gabrielle en Bavière (1878-1912), fille du duc Charles-Théodore en Bavière, nièce de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche (par l'impératrice Élisabeth dite « Sissi » assassinée en 1898) et sœur de la reine Élisabeth des Belges. La duchesse était également une cousine utérine de l'impératrice d' Autriche Zita de Bourbon-Parme et de la grande-duchesse Marie-Adélaïde de Luxembourg.
 +
 
 +
De cette union naquirent :
 +
 
 +
Luitpold de Bavière (8 mai 1901 - 27 août 1914), mort de la poliomyélite.
 +
Irmingard de Bavière (21 septembre 1902 - 21 avril 1903), morte de la diphtérie.
 +
Albert de Bavière (3 mai 1905 - 8 juillet 1996), en 1930 il épousa Maria Draskovich von Trakostjan (1904 - 1969) (dont postérité) puis en 1971 il épousa Marie Jenke Keglevich von Buzin (1921 - 1983) (sans postérité).
 +
Princesse sans nom (Mort-née le 6 décembre 1906).
 +
Rodolphe de Bavière (30 mai 1909 - 26 juin 1912), mort du diabète sucré.
 +
Il convola en 1921 avec la princesse Antonia de Luxembourg, fille du grand-duc Guillaume IV de Luxembourg et sœur des grandes-Duchesses Marie-Adélaïde de Luxembourg et Charlotte de Luxembourg.
 +
 
 +
De cette union naquirent :
 +
 
 +
Henri de Bavière (1922-1958), en 1951 il épousa Anne de Lustrac (1927-1999), sans postérité.
 +
Irmingard de Bavière (1923-2010), en 1950 elle épousa le prince Louis de Bavière (1913-2008).
 +
Edith de Bavière (1924-2013), en 1946 elle épousa Tito Brunetti (1905-1954), veuve elle épousa en 1959 Gustave Schimert (1910-1990).
 +
Hilda de Bavière (1926-2002), en 1949 elle épousa Jean Lockett (1912-1987).
 +
Gabrielle de Bavière (1927), elle épousa en 1953 le prince Charles de Croÿ (1914-2011).
 +
Sophie de Bavière (1935), elle épousa, le 20 janvier 1955 à Berchtesgaden (Bavière), Jean-Engelbert (né le 14 juillet 1921 La Haye- mort le 15 août 2011), 12e duc d'Arenberg, 18e duc d'Aarschot, 7e duc de Meppen et 7e prince de Recklinghausen, Dr iur., Master of Arts (Georgetown University), Dr honoris causa de la Katholieke Universiteit Leuven, administrateur de sociétés, officier de l'Ordre (belge) de Léopold et de l'Ordre de la Couronne, chevalier d'honneur et de dévotion de l'Ordre Souverain de Malte, chevalier de l'ordre royal de Saint-Georges pour la défense de l'Immaculée Conception (en) (de) (Bavière), Commandeur de l'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, citoyen d'honneur des villes d'Enghien et d'Aarschot, dont postérité.
 +
 
 +
==Prétendant à la couronne du Royaume-Uni==
 +
 
 +
Par un jeu complexe généalogique, le Prince Rupprecht de Bavière est devenu un des possibles prétendants catholiques à la Couronne britannique et d'Ecosse. Héritier des Stuarts, sas partisans (les Jacobites) le reconnurent de ce fait, après la mort de sa mère Marie-Thérèse en 1919 et le désignèrent par son nom de règne Robert Ier, roi d'Angleterre, d'Irlande, de France et d'Écosse. Mais le Prince Rupprecht n'a jamais prétendu à ces titres et à transmis son héritage à son fils, Albert de Bavière.

Version du 6 novembre 2014 à 11:32

"En cours de rédaction"

Rupprecht de Bavière (ou Robert Ier de Bavière )

Fils du Roi Louis III de Bavière et de son épouse, la Princesse Marie-Thérèse de Habsbourg- Modène, né le 18 mai 1869, il fut le dernier prince héritier du Royaume et membre de la famille des Wittelsbach. Son titre complet fut : Son Altesse royale Robert Marie Léopold Ferdinand, Prince héritier de Bavière, Duc de Bavière, Franconie et en Souabe, Comte palatin du Rhin.

Alors qu'il n'est pas encore Prince héritier, Rupprecht de Bavière est mis dans une école publique, le Maximilian Gymnasium de Schwabing à Munich, cohabitant les enfants bavarois sans autre forme de distinction. Son père souhaitait que le Prince soit le plus proche du peuple afin de comprendre ses problèmes de tous les jours. Etudiant, Rupprecht de Bavière se passionné pour l'Italie et sa période renaissance. Ramenant autant de statues que de peintures, il se crée une véritable collection d'art privé. Il aura le privilège en 1911 d'être nommé membre honoraire de l'Académie bavaroise des sciences. . Dans les années 1902-1903, il entreprend un voyage en Asie de l'Est, en profite pour étudier les différents corps d'armées militaires locaux tout en se consacrant à un examen critique des cultures d'Asie orientale.

Entre temps, le Prince a lui même parachever son éducation militaire. Lieutenant en 1886 dans le 3e Régiment d'artillerie "Prince Léopold", il reçoit le grade de major le 6 avril 1896 puis colonel le 28 octobre 1899 et reçoit la gestion du 2e régiment d'infanterie "prince héritier". Le 7 octobre 1900, il est promu au grade de major-général et enfin le 4 Février 1913, nommé colonel-général. C'est un militaire reconnu de ses pairs qui apprécient sa bonne humeur sans protocole et ses talents sur le champ de bataille.

Lorsqu'éclate la première guerre mondiale , il est nommé le 2 août 1914 aue commandement de la 6e armée allemande, déployée sur le front occidental français en Lorraine. Tout au long de la guerre mondiale, il garde entre ses mains le secteur nord du front occidental tout en approuvant les revendications territoriales de sa famille. Alors que le Haut Commandement de l'Armée est déplacé durant l'automne 1914 à Arras,e Nord-Pas-de Calais, il prend part au printemps de 1915, à la bataille de Neuve-Chapelle (dont les combats ont laissé des séquelles encore visibles dans le paysage local et 25000 morts de part et d'autres des protagonistes en présence) et à la deuxième bataille d'Artois où il se distingue en repoussant les forces de l'Entente (régiments franco-britanniques). En Octobre 1915,il est "décoré" du titre honorifique de vainqueur d'Arras et de La Bassée.

Nommé Maréchal le 1er août 1916, il prend à la fin du mois,le commandement du groupe d'armées nouvellement créé "prince héritier Rupprecht," et occupe rapidement les régions de Picardie, Artois et Flandre. il tiendra ses positions jusqu'à la fin de la guerre notamment à Amiens et Arras. Lorsque la révolution éclate à Munich, il rentre précipitamment. Il est alors à Bruxelles sous un faux nom, "Alfred Landsberg". Il rejoint difficilement la famille royale.

Son nom est évoqué lors du traité de Versailles. Les Alliés voudront en vain le traduire devant un tribunal de guerre pour les atrocités commises sous son commandement. Il garde un regard amer de la fin de la monarchie bavaroise et son animosité va se transformer peu à peu en antisémtisme notamment vis à vis de Kurt Eisner, responsable de la chute du régime monarchique (mémorandum de 1923) . Le mouvement monarchiste BVP lance également dans les années 1920 une campagne anti-juive.

Lors de l'Hiver 1932/1933, le Ministre-président Heinrich Held et le BVP entre en négociations avec les sociaux démocrates du SPD afin de nommer un gouvernement d'urgence en cas de prise du pouvoir par les nazis. Le Prince Rupprecht est alors sondé pour devenir Commissaire général de l'état en vertu de l'article 64 de la constitution bavaroise. Le Prince Rupprecht est connu pour ses positions anti nazies mais tergiverse sur la position à tenir. Lorsque le moment de prendre le pouvoir arrive, il est déjà trop tard et les monarchistes bavarois deviennent des cibles immédiate pour le gouvernement d'Adolf Hitler.

Lors de la Seconde guerre mondiale, le Prince prend contact avec les groupes de résistances et d'opposition au nazisme. il se réfugie à Florence (Italie) et tente de négocier avec les Alliés, la reconnaissance d'un état fédéral avec le retour de la monarchie. En représailles, les nazis arrêtent son épouse et ses enfants, envoyés en camp de concentration d'abord à Dachau, puis à Flossenbürg. A la Libération, le mouvement monarchiste est interdit, Rupprecht de bavière décide de se consacrer à sa collection d'Art.

Lors de son décès le 2 août 1955, le gouvernement bavarois lui organisera un enterrement national.

Descendance de Rupprecht de Bavière=

Rupprecht épousa en 1900 la duchesse Marie Gabrielle en Bavière (1878-1912), fille du duc Charles-Théodore en Bavière, nièce de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche (par l'impératrice Élisabeth dite « Sissi » assassinée en 1898) et sœur de la reine Élisabeth des Belges. La duchesse était également une cousine utérine de l'impératrice d' Autriche Zita de Bourbon-Parme et de la grande-duchesse Marie-Adélaïde de Luxembourg.

De cette union naquirent :

Luitpold de Bavière (8 mai 1901 - 27 août 1914), mort de la poliomyélite. Irmingard de Bavière (21 septembre 1902 - 21 avril 1903), morte de la diphtérie. Albert de Bavière (3 mai 1905 - 8 juillet 1996), en 1930 il épousa Maria Draskovich von Trakostjan (1904 - 1969) (dont postérité) puis en 1971 il épousa Marie Jenke Keglevich von Buzin (1921 - 1983) (sans postérité). Princesse sans nom (Mort-née le 6 décembre 1906). Rodolphe de Bavière (30 mai 1909 - 26 juin 1912), mort du diabète sucré. Il convola en 1921 avec la princesse Antonia de Luxembourg, fille du grand-duc Guillaume IV de Luxembourg et sœur des grandes-Duchesses Marie-Adélaïde de Luxembourg et Charlotte de Luxembourg.

De cette union naquirent :

Henri de Bavière (1922-1958), en 1951 il épousa Anne de Lustrac (1927-1999), sans postérité. Irmingard de Bavière (1923-2010), en 1950 elle épousa le prince Louis de Bavière (1913-2008). Edith de Bavière (1924-2013), en 1946 elle épousa Tito Brunetti (1905-1954), veuve elle épousa en 1959 Gustave Schimert (1910-1990). Hilda de Bavière (1926-2002), en 1949 elle épousa Jean Lockett (1912-1987). Gabrielle de Bavière (1927), elle épousa en 1953 le prince Charles de Croÿ (1914-2011). Sophie de Bavière (1935), elle épousa, le 20 janvier 1955 à Berchtesgaden (Bavière), Jean-Engelbert (né le 14 juillet 1921 La Haye- mort le 15 août 2011), 12e duc d'Arenberg, 18e duc d'Aarschot, 7e duc de Meppen et 7e prince de Recklinghausen, Dr iur., Master of Arts (Georgetown University), Dr honoris causa de la Katholieke Universiteit Leuven, administrateur de sociétés, officier de l'Ordre (belge) de Léopold et de l'Ordre de la Couronne, chevalier d'honneur et de dévotion de l'Ordre Souverain de Malte, chevalier de l'ordre royal de Saint-Georges pour la défense de l'Immaculée Conception (en) (de) (Bavière), Commandeur de l'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, citoyen d'honneur des villes d'Enghien et d'Aarschot, dont postérité.

Prétendant à la couronne du Royaume-Uni

Par un jeu complexe généalogique, le Prince Rupprecht de Bavière est devenu un des possibles prétendants catholiques à la Couronne britannique et d'Ecosse. Héritier des Stuarts, sas partisans (les Jacobites) le reconnurent de ce fait, après la mort de sa mère Marie-Thérèse en 1919 et le désignèrent par son nom de règne Robert Ier, roi d'Angleterre, d'Irlande, de France et d'Écosse. Mais le Prince Rupprecht n'a jamais prétendu à ces titres et à transmis son héritage à son fils, Albert de Bavière.