Alliance Royale Nord-Pas-de-Calais

De SYLMpedia
Révision datée du 2 avril 2017 à 07:42 par Draken291 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Alliance Royale Nord-Pas-de-Calais

Tract de l'Alliance royale

L’Alliance royale Nord- Pas-De-Calais est une association loi 1901 ayant pour but de faire connaitre la cause royale.

L'Alliance royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) ayant décidé qu'il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L'Alliance royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d'inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions et redonner du pouvoir au peuple.

Entre 2013 et 2017, la délégation de l'Alliance Royale Nord-Pas-de-Calais est dirigée par Jérôme Szczepanski, élu plus jeune adjoint au maire de France.

En octobre 2002, le journal de la "Voix du Nord" se fait l'écho de délégation de l'Alliance royale en Nord-pas-de-Calais alors appelée délégation de la région Flandres-Artois lors de sa création et dirigé par Pierre Van Ommeslaeghe(Nord) et Olivier Petiaux (Pas de Calais). France royaliste qui a alors participé aux élections cantonales et législatives de Lille ayant obtenu 1.4% des suffrages annonce son ralliement à l'Alliance royale.

Aux élections de 2007, le candidat de France royaliste sur la circonscription, Ludwik Hryszkiewicz, obtient 89 voix soit 0.3% des votes.

Le 25 mars 2013, l'Alliance royale Nord-Pas-de-Calais a présenté deux candidats dans deux élections municipales différentes  : A Mouriez où le candidat ( sans étiquette) Jérôme Szczepanski a été élu avec 70% des voix et à Caudry où Joël Lamand a obtenu 1.53% des suffrages

L'Alliance royale n'a pu présenter de liste pour les élections européennes ni en 2009 ni 2014 contrario à 2004 où son candidat avait obtenu 787 voix (0.03% ). c'est dans le village de Béhagnies que l'Alliance royale a obtenu son meilleur score avec 4.92% et à Lille avec 94 bulletins.

Le député du Nord (1993- 1997 et 2002-2012) Christian Vanneste, président du mouvement souverainiste Rassemblement pour la France et connu pour ses positions controversées a été cité à diverses reprises comme étant sensible à la cause royaliste sans pour autant s'engager dans le débat.En 2011, il a néanmoins affirmé qu'il n'était pas opposé à un retour de la monarchie.

Entre 2001 et 2002, s'est brièvement constitué un cercle appelé Fleur de Lys d'Artois affilié à l'Alliance royale du Nord-pas-de-Calais.

Lien interne

Le monarchisme dans le Nord-Pas-de-Calais de 1873 à nos jours

Liens externes

  • [1] : Site de la délégation de l'Alliance royale Nord-Pas-De-Calais (désactivé en 2017)
  • [2] : Page Facebook de Alliance royale Nord-Pas-De-Calais
  • [3] : résultats des élections européennes de 2004 et 2009
  • [4] : Le député Christian Vanneste n'est pas opposé au retour de la monarchie
  • [5]: Résultats des élections de 2007.
  • [6]: Site de l'Alliance royale.
  • [7]: Joël Lamand candidat royalistes aux élections municipales de 2014 à Caudry( 25/11/2013)