Abahuza

De SYLMpedia

ABAHUZA- Parti Monarchiste pour la Réconciliation et le Dialogue au Burundi

Parti monarchiste signifiant «Rassemblement» fondé le 20 septembre 2004 par le neveu du Mwami Mwambusta IV, le Prince Godefroid Kamatari.

Abahuza est issu d’une scission avec le Parti de la Réconciliation du Peuple en Janvier 2004.

Abahuza a participé aux élections législatives, communales et présidentielles organisées en 2005 avec à sa tête la Princesse Esther Kamatari, sœur du Prince Godefroid. Mannequin international et actuelle conseillère municipale à Boulogne Billancourt, la Princesse a obtenu 1% des voix, 1 élu aux élections communales mais aucun député à l’Assemblée.

Au Burundi, l’élection du Président de la République se fait par suffrage indirect. Abahuza, connu également sous le nom de connu sous le nom de Parti Monarchiste pour la Réconciliation et le Dialogue, est favorable à l’instauration d’une monarchie constitutionnelle «de type moderne au Burundi qui allie à la fois démocratie et unité à travers un pouvoir exécutif dirigé au sommet par un premier ministre élu et un roi qui règne mais qui ne gouverne pas ». Agrée 36ième parti politique en Septembre 2004, Abahuza connaîtra ses premières dissensions dès Janvier 2005 avec la création du Parti monarchiste parlementaire du Burundi de Guillaume Ruzoviyo.

Les partis monarchistes ont été de nouveau autorisés par la constitution de 2001.

Abahuza avait déposé une liste lors des élections générales de 2010 mais n’a pas été retenu par la Commission électorale. De facto, le mouvement monarchiste a perdu sa seule représentation politique et a peu d'activités politiques (2012).

Le 7 janvier 2014, le gouvernement burundais a demandé la dissolution du mouvement suite à la nouvelle loi d'organisation des partis.

Liens externes

  • [1] : Site consacré à la monarchie du Burundi
  • [2] : Rapport du Haut Comité aux Réfugiés sur les mouvements monarchistes au Burundi
  • [3] : Article issu de Afrik.com du 18/01/2005 sur la candidature de la Princesse Kamatari aux élections générales
  • [4]: Page d'information sur Abahuza
  • [5] : Demande de dissolution d'Abahuza.
Outils personnels